Forum 154 : L'éthique professionnelle à l'épreuve des nouvelles définitions des problèmes sociaux

Livre numérique Forum 154 : L'éthique professionnelle à l'épreuve des nouvelles définitions des problèmes sociaux
Veuillez vous identifier pour sélectionner des livres

Détails

Auteur : Collectif
Publication :14/06/2018
Langue :Français
Éditeur :Champ social Editions
Collection :Revue Forum
ISBN :9791034604388
Référence bibliographiqueUNIMARC | BibTeX | RIS

Description

Le dossier propose trois recherches, trois types de corpus et d’analyse. Il questionne différents aspects qui participent à la construction d’une éthique professionnelle, confrontée à de nouvelles définitions des problèmes sociaux. Tout d’abord, Sarah Ferrand, assistante de service social, formatrice à l’IRTS Montrouge Neuilly-sur-Marne, nous présente les résultats de son travail de recherche sur l’intervention sociale d’intérêt collectif, dans le champ de la formation d’Assistant (e) de Service Social. Elle nous invite à nous interroger sur ce que sous-tendent et cautionnent nos discours sur cette action de formation. Ensuite, Christine Bertaud, formatrice en travail social, filière EJE, a enquêté auprès d’Educatrices de Jeunes Enfants. Elle met, en lumière, différentes composantes qui participent à la construction d’une éthique de l’acte éducatif dans ce métier. Elle en souligne les enjeux pour la formation professionnelle. Enfin, Nicolas Anthenat, ..., nous propose de faire un pas de côté, en prenant appui sur la pensée de différents philosophes, afin de promouvoir une éthique professionnelle dont le moteur est l’inquiétude.
La rubrique point de vue présente l’expression de professionnels du travail social occupant des places différentes. Ils proclament ce sur quoi ils s’appuient pour penser leur positionnement éthique. Tout d’abord, trois professionnels de la prévention spécialisée, Aïssa Ounane, Farouk Khatabi et Zakia Boutiflat, nous exposent leur conviction et leurs pratiques. « Cet article est l’un des signes de notre engagement. C’est un hymne à la liberté, au vivre ensemble, à l’égalité, à la fraternité... ». Le décor est posé. A vous de découvrir la suite. Ensuite, Damien Couet, aujourd’hui professeur de philosophie en Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles au Lycée Mongazon et doctorant au Centre Atlantique de Philosophie, à l’université de Nantes, ancien formateur à l’IFORIS d’Angers, quant à lui, plaide, pour : « une philosophie pratique, c’est-à-dire une philosophie qui embrasse tous les domaines des affaires humaines : la politique, le droit, la morale et aussi le social ». Puis, Raymonde Ferrandi, psychologue clinicienne et psychanalyste, questionne ce que nous faisons collectivement de l’écoute. « Comme pour les autres biens mentionnés, nous assistons non pas à une extinction passive des possibilités d’écoute, mais à de véritables attaques, procédant de logiques différentes, dans lesquelles des postures perverses le disputent à l’inconscience ». Le ton est donné. Enfin, Roland Chvetzoff. Directeur Général de l’Institut Régional Européen des métiers de l’Intervention Sociale Rhône-Alpes (IREIS), docteur en philosophie se et nous pose la question : « Face aux confits institutionnels, quels lieux pour penser l’événement ? » Il vous revient de découvrir son argumentation et sa prise de position.


 
Informations sur l'ouvrage