La Marque du corbeau

Blackwing, T1

Livre numérique La Marque du corbeau
Veuillez vous identifier pour sélectionner des livres

Détails

Auteurs : Benjamin Kuntzer, Ed Mcdonald
Publication :18/04/2018
Langue :Français
Pages :384
Éditeur :Bragelonne
Collection :Fantasy
ISBN :9791028104047
Référence bibliographiqueUNIMARC | BibTeX | RIS

Description

Sous son ciel brisé et hurlant, la Désolation est une vaste étendue de terre ravagée, née quand la Machine, l’arme la plus puissante du monde, fut utilisée contre les immortels Rois profonds. De l’autre côté de ce désert, grouillant de magie corrompue et de spectres malveillants, les Rois et leurs armées observent encore – et attendent leur heure...

Pour Ryhalt Galharrow, la Désolation n’a pas de secrets. Chasseur de primes armé pour affronter les hommes comme les monstres, il la traverse en quête d’une jeune femme aux mystérieux pouvoirs. Quand il se retrouve pris dans une attaque qui n’aurait jamais dû être possible, émanant des Rois profonds eux-mêmes, seule l’intervention inattendue de celle qu’il recherche lui sauve la vie.

Jadis, cette femme et lui se connaissaient bien. Voilà qu’ils se redécouvrent au milieu d’une conspiration qui menace de détruire tout ce qui leur est cher, et qui pourrait mettre un terme à la trêve fragile de la Machine...

« Assurément l’un des meilleurs livres de Fantasy de l’année. » Fantasy Book Review
« Une œuvre de Fantasy impressionnante dont on n’a pas fini d’entendre parler. Vivement recommandée. » SF and Fantasy Reviews
« Un début impressionnant, doté de personnages complexes et d’un univers fouillé qui laisse pantois. » SFF World
« Ed McDonald dépoussière le genre. Épique. » Fantasy Book Critic
« Un premier roman de Fantasy remarquablement maîtrisé, alliant l’inventivité de China Miéville au rythme soutenu des épopées de David Gemmell. » Anthony Ryan, auteur de Blood Song
« Si vous aimez la Fantasy, alors vous devez lire Blackwing. » Cover to Cover
« Le livre le plus surprenant de l’année. Une sacrée entrée en matière. » SF Books
« Des personnages saisissants, des combats viscéraux et un rebondissement final à couper le souffle. Un usage génial de la magie comme technologie. D’excellents protagonistes, masculins et féminins... en bref, un coup de cœur. Ed McDonald mérite d’aller loin. » Elspeth Cooper, auteur des Chants de la terre
« Un univers original et des personnages inoubliables font de Blackwing un premier roman sombre et puissant. » Brian Staveley, auteur de Skullsworn
« Blackwing est un roman de Fantasy sanglant et cru qui parvient à ne jamais sacrifier le fond. L’univers est à la fois étrange et habité et la puissance de la plume fantastique. Les fans de Joe Abercrombie seront comblés. » Django Wexler, auteur des Mille Noms
« Un excellent cru : trépidant, brutal mais avec une vraie âme. » Tom Lloyd, auteur de la série Une ère de pénombre
« Cru, immersif et palpitant. » Edward Cox, auteur de The Relic Guild
« À ne pas manquer. » Adrian Selby, auteur de Snakewood
« Blackwing est l’un des meilleurs livres de Fantasy que j’aie lus de ma vie. Parfait en tout point. Ed McDonald joue dans la cour de Joe Abercrombie ou de Brandon Sanderson. Mettez de côté ce que vous êtes en train de lire et commencez ce roman sans tarder. » Booknest
« De la Fantasy sombre et réaliste, exécutée à la perfection. » The Book Bundle
« Un récit d’un réalisme viscéral. » SF Crowsnest
« Blackwing est décrit comme de la Fantasy épique qui plaira aux amateurs de Mark Lawrence, Scott Lynch et Daniel Polansky. On comprend pourquoi. » Starbust
« Ed McDonald est un auteur à suivre, avec ce premier volume d’une série des plus prometteuses. » The Book Bag
« Une lecture absolument captivante. J’ai eu du mal à poser ce livre, j’ai adoré et j’en voulais encore. » Lynns Books
« Le lecteur encaisse un déchaînement d’action dans ce qui est vraiment le début phénoménal d’une série unique. » British Fantasy Society
« Blackwing alterne entre fiction post-apocalyptique et Fantasy, tout en parvenant à injecter un sentiment de merveilleux dans tout ce réalisme. J’espère que Joe Abercrombie et Scott Lynch ne se reposent pas sur leurs lauriers, car il y a une nouvelle lame en ville. » Gavin Smith, auteur de The Age of Scorpio


 
Informations sur l'ouvrage