L'Île des perroquets

Livre numérique L'Île des perroquets
Veuillez vous identifier pour sélectionner des livres

Détails

Auteur : Robert Margerit
Publication :22/08/2013
Langue :Français
Pages :352
Éditeur :Libretto
Collection :Littérature française
ISBN :9782859406370
Référence bibliographiqueUNIMARC | BibTeX | RIS

Description

Le livre

« Il n’y avait plus de vivace en moi que la haine. Je mau-dissais la cruauté et l’injustice d’un monde qui m’avait réduit à cette condition misérable. » Ainsi s’exprime le jeune Antoine, âgé d’à peine dix-sept ans, accusé à tort du meurtre de sa fiancée. Le salut viendra d’une rencontre faite avec des gentilshommes de fortune sur une grève loin de chez lui. Ces hommes de mer, portés par les turbulences mêmes de l’aventure, cherchent l’argent, tuent, trahissent pour certains, et meurent sans regret. Antoine, plutôt que d’être pendu, part avec eux vers les Caraïbes. Le récit de sa vie ira bien au-delà de ce que promettent d’ordinaire les récits de pirates...

L'auteur

Né le 25 janvier 1910 à Brive-la-Gaillarde, Robert Margerit a été journaliste à Limoges de 1931 à 1941. Il assumera de 1948 à 1952 les fonctions de rédacteur en chef du Populaire du Centre, auquel il restera par la suite attaché en tant que chroniqueur. L’Île des Perroquets, paru en 1942, de facture impeccable, lui permet d’envisager une carrière d’écrivain qu’il poursuivra avec bonheur en publiant Mont-Dragon en 1944, Le Vin des vendangeurs en 1946 et Le Dieu nu qui obtint le prix Renaudot en 1951. Cette production très riche sera complétée en 1958 par La Terre aux Loups puis, en 1963, par une fresque historique ambitieuse, La Révolution (quatre volumes) qui reçoit le Grand Prix du roman de l’Académie française. Robert Margerit, enraciné au Limousin dans ses romans comme dans la vie, s’est éteint à Limoges le 27 juin 1988.


 
Informations sur l'ouvrage