L'Ensorceleuse

La Malédiction des lords, T2

Livre numérique L'Ensorceleuse
Veuillez vous identifier pour sélectionner des livres

Détails

Auteurs : Alain Sainte-Marie, Cathy Maxwell
Publication :26/05/2017
Langue :Français
Pages :384
Éditeur :Milady Romance
Collection :Historique
ISBN :9782811219970
Référence bibliographiqueUNIMARC | BibTeX | RIS

Description

« Cathy Maxwell allie humour et personnages intrigants pour une histoire mémorable. » Publishers Weekly

Tomber amoureux leur est fatal !

Depuis des siècles, tous les hommes de la famille Chattan sont condamnés à mourir s’ils tombent amoureux. Déterminé à rompre ce funeste sortilège, Harry Chattan se rend en Écosse et se lance à la recherche de la sorcière responsable de cette malédiction. Croyant l’avoir retrouvée, il se laisse envoûter par Portia Maclean un soir de clair lune. Désirant ardemment combattre les démons qui le tourmentent, Harry épargnera-t-il celle qui l’ensorcelle ?

« En romancière accomplie, Cathy Maxwell met en scène des héros qui se battent pour l’amour, la liberté et l’indépendance avec une passion dans laquelle les lecteurs se reconnaîtront. » RT Book Reviews

Extrait : « Le colonel Chattan se tenait dans l’embrasure de la porte. Il portait son pardessus. Ses yeux étincelaient de colère.
Pendant un instant, il sembla à Portia que son cœur s’arrêtait de battre. Il s’avança vers elle.
Portia fit mine de reculer, de se sauver.
Mais ses membres refusèrent de lui obéir.
Il vint se placer dans le halo circulaire de la lampe qui nimbait le corps de Portia et ne s’arrêta que lorsqu’ils furent presque front contre front. Il posa les mains sur les épaules de la jeune femme et les serra, l’obligeant à se dresser sur la pointe des pieds. Puis il la regarda fixement dans les yeux comme s’il pouvait apercevoir son âme.
Elle se mit à trembler. Il était trop près, trop viril, trop fort, trop déterminé.
L’atmosphère autour d’eux changea, se réchauffa.
Il se tenait si près, en effet, qu’elle pouvait admirer chaque ridule de son visage et les nuances cachées de ses yeux.
Il était bel homme. Avec de la noblesse. C’était un homme comme il y en a peu.
Le genre d’homme que toute femme aimerait embrasser.
Il était le galant qui s’était emparé de son imagination d’une manière qu’elle n’aurait pas cru possible. Celui-là même qui s’apprêtait justement à l’embrasser. »

Copyright © 2012 by Catherine Maxwell, Inc.
© Bragelonne 2017, pour la présente traduction


 
Informations sur l'ouvrage