Paroles de chercheurs

Environnement et interdisciplinarité

Livre numérique Paroles de chercheurs
Veuillez vous identifier pour sélectionner des livres

Détails

Auteurs : Évelyne Brun, Jean-François Ponge
Publication :21/12/2017
Langue :Français
Pages :124
Éditeur :Quae
Collection :Update Sciences & technologies
ISBN :9782759227990
Référence bibliographiqueUNIMARC | BibTeX | RIS

Description

Cet ouvrage est issu d’un travail mené collectivement par six scientifiques de disciplines différentes – écologie, droit, archéologie, sociologie – concrétisé par un article paru en 2007 dans Natures, Sciences, Sociétés. Dans cet article était avancée l’hypothèse selon laquelle certains scientifiques, pilotant ou impliqués dans des projets interdisciplinaires, manifestaient au cours de l’évolution du projet un comportement plus marqué par leur personnalité propre que par la discipline d’origine, même lorsque leur compétence dans cette discipline était incontestable et les avait fait connaître. Parallèlement, ces chercheurs appartenant aux mêmes disciplines pouvaient avoir des trajectoires individuelles très différentes lorsqu’ils s’impliquaient dans un même projet interdisciplinaire. Certains éléments de la personnalité individuelle, des « postures », peuvent-ils prendre alors le pas sur l’appartenance disciplinaire. Et si oui, comment ?

Ainsi, les auteurs de ce livre testent l’intérêt du concept de « posture » en effectuant des entretiens semi-directifs avec une vingtaine de scientifiques ayant presque tous été impliqués dans la pratique interdisciplinaire en environnement. Les trajectoires empruntées par les scientifiques dans l’ensemble de leurs activités professionnelles, que ce soit la recherche, l’enseignement, l’expertise, l’évaluation, ont été étudiées. Les témoignages recueillis et analysés ouvrent des pistes pour mieux comprendre dans quelles conditions des recherches interdisciplinaires en environnement peuvent réussir. Le mode de fonctionnement institutionnel de la recherche joue évidemment un rôle déterminant.

Au terme de l’étude, il est confirmé clairement que, dans les projets interdisciplinaires, les stratégies individuelles dépendent moins de la discipline du scientifique que de sa façon d’être et d’agir dans un contexte particulier, c’est-à-dire sa « posture ». Celle-ci est marquée par des éléments invariants constitués de longue date par l’empreinte de rencontres, d’événements qui ont profondément marqué les individus, et par leur plus ou moins grande plasticité ou capacité à s’adapter à des contextes de travail différents. Ainsi, l’ouvrage démontre qu’il ne peut y avoir de réussite d’un projet interdisciplinaire sans la compatibilité et la complémentarité des postures des acteurs impliqués.

Cet ouvrage intéressera les scientifiques, les gestionnaires de la recherche, les décideurs, impliqués dans des projets interdisciplinaires. Ils y trouveront matière à mettre en perspective leur activité. Les étudiants et les jeunes chercheurs y découvriront des témoignages, souvent passionnés, de ceux qui ont vécu des aventures, toujours d’actualités, de l’interdisciplinarité.


 
Informations sur l'ouvrage